Entrez dans le monde des demi-dieux...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour un chevalier servant [PV Ken x)]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kelsey Riders
    Modo | Commander of Armies | Duncan...

Modo | Commander of Armies | Duncan...
avatar

Féminin Messages : 914

Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoir: Beauté - reconnaître les pierres montées en bijou - créer l'amour ?
Aime:
Défaut fatale: Impulsive

MessageSujet: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Mer 2 Juin - 18:52


"What do we live for,
if it is not to make
life less difficult for
each other ?
" George Eliot



Kelsey marchait pieds nus dans le sable. Il faisait beau, comme toujours, et elle ne portait que son maillot de ain et les lunettes noires posées sur son nez. Après une longue discussion averc elle-même à la cime d'un arbre, elle avait attrapé un mauvais roman : la fille d'Aphrodite n'était pas assez puissante, pas assez déesse pour être dyslexique, et elle aimait lire, seule, sur la plage. Mais pour l'instant, elle avait plutôt envie d'aller nager, se dépenser, s'amuser. La demoiselle enleva donc ses lunettes et les posa, avec le livre, sur un rocher de la plage, avant de marcher tranquillement vers l'onde claire et d'y plonger.
"Aie !", hurla-t-elle, se cognant la tête et s'assommant à moitié contre une pierre du fond de la rivière. Evidemment, hurler sous l'eau la tête en bas n'était pas une bonne idée. Une Kelsey toussant, à moitié inconsciente, sortit de l'eau quelques instants plus tard.
"Quelle imbécile !" murmura-t-elle entre deux quintes de toux. Quelle idiote elle faisait.. Tout à fait incapable de réfléchir... et de réagir. Elle n'était qu'un fardeau pour la nouvelle quête, Allys ne la raterait pas, en plus, songea-t-elle, et, se laissant tomber dans le sable, elle sentit des larmes de fureur couler sur ses joues.
Rectifions : perdant l'équilibre, toujours désorientée par le choc, elle s'affala lamentablement dans le sable, se cognant le coude au passage, et fondit en larmes.
Voilà qui se rapproche plus de la vérité. Pleurant maintenant à chaudes larmes, allongée sur la sable et la tête entre les mains, le crâne et le coude l'élançant horriblement, Kelsey ne prêta aucune attention à ce qui l'entourait, pendant un long moment. Enfin, lorsque le mal de tête de la jeune brune s'atténua, elle arrêta de pleurer. Elle était une imbécile, une incapable et un fardeau, d'accord, mais une pseudo-déprime n'arrangerait pas les choses. La fille d'Aphrodite passa les mains sur le visage, puis se releva doucement, pliant son bras gauche avec une grimace de douleur. Une fois assise, les yeux encore un peu hagards, elle leva les yeux, se demandant ce qui lui faisait de l'ombre.
Une Kelsey frigorifiée aux joues trempées de larmes leva donc son visage vers... Bryan Bernstein, un fils d'Hadès réputé pour être un garçon méchant et calculateur, à éviter à tout prix. La journée ne pouvait pas mieux se dérouler, décidément. Les joues brûlantes de honte (l'avait-il vue s'assommer ? Perdre l'équilibre sur le sable ? Pleurer ?), elle reporta son regard sur le sol plutôt que dans les yeux du garçon, espérant qu'il s'en aille vite.
Oh non, encore mieux : elle partait, elle. La brune commença à se relever et perdit, une nouvelle fois, l'équilibre : le choc avait été plus dur que ce qu'elle avait pensé au premier abord, songea-t-elle, vacillant, avant de chuter à nouveau.

[HJ : pfiou, j'aime pas la faire pleurer, c'est pas son genre de s'apitoyer sur son sort.]
[HJ, bis : soit tu me rattrapes, cher chevalier servant, soit je suis à genoux et les mains par terre : comme tu préfères =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Bernstein
Who I Am ?
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/05/2010

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Lun 7 Juin - 18:02

Pourquoi venir sur la plage ? Alors qu'il aimait si peu l'eau ? Qu'il était mieux sur la terre ferme ? Peut-être parce que le grand Bryan n'avait rien de mieux à faire... ou alors pour terrifier quelques jeunes gens... Oui ça faisait plus crédible. Il était là pour semer comme à son habitude terreur, cris et pleurs sous ses pas. Que c'était classe d'être le fils de quelqu'un d'aussi puissant que le grand dieu des Ténèbres et juste pour ça il protégerait son petit père... Juste pour le nom qu'il lui avait donné en naissant et de la peur que les gens avaient en l'entendant. "Ah oui je le connais bien et crois moi vaut mieux ne pas le fréquenter." "Il parait même qu'il tue des femmes." "Oui et qu'il n'hésite pas à provoquer n'importe qui...". Enfin s'il parlait de ce que les gens pensaient de lui il n'en avait pas fini... Tant de critiques à lui faire mais c'était ce qu'il aimait, ce qui le poussait à devenir de plus en plus cruel. La mort, il pouvait la distribuer à tous... Morphée faisait rêver, lui il faisait mourir. Chacun ses spécialités... Mais tous reconnaissait sa puissance et tant que certaines filles resteraient sensibles à son côté sadique et mystérieux alors il continuerait à s'amuser, à les emmener là où il voudrait et où il ferait ce qu'il voudrait d'elles car il savait faire danser sa voix et manier les mots comme des couteaux.

Perdu dans ses pensées il oublia les autres un instant jusqu'à ce qu'il entende de la musique. Alors il s'approcha de la source, tel un loup s'approcherait d'une bergerie. La chanson se répétait en boucle, enfin il finit par l'atteindre. Auprès du poste il y avait deux jeunes plantes assez belles pour dire la vérité, qui s'entraînaient, en bikini, à une chorégraphie. Un sourire espiègle au coin des lèvres le beau brun s'approcha un peu plus d'elles. Avec un peu de chance il pourrait profiter du corps de ses danseuses avant que son envie de meurtre le pousse à les tuer sous leurs rires idiots. Nul besoin d'allumer de cigarettes pour avoir l'air mystérieux et attirant, chez lui c'était naturel, c'est sans doute pour ça que si peu de femmes pouvaient lui résister. S'appuyant contre un palmier il les dévisagea sans aucune gène et les petites mirent peu de temps avant de le remarquer. Dans leur coin il les devinait chuchoter et glousser. Petites bécasses... La chasse risquait de ne présenter aucun intérêt. Tout semblait être si facile. En moins de deux minutes elles seraient dans ses bras pour compenser sa soif de sang augmenta. Il voyait déjà le sort qu'il leur réserver. Elles tentèrent de redanser mais elles ne pouvaient pas détacher leur yeux des siens et alors éclater de rire. Il était temps de mettre fin à se supplice... Mais Bryan souhaitait voir combien de temps elles seraient capables de résister... encore un bien grand mot... résister... elles avaient déjà cédées, il ne lui restait plus qu'à les cueillir. Le fils d'Hadès leur sourit alors elles arrêtèrent complètement leur musique et marchèrent vers lui.


-Salut, lancèrent-elles.

- Bonsoir, sourit Bryan. Des propos bien trop souvent utilisés pour être intéressants. Mais comme à chaque fois il se trouva qu'un silence s'installa... Elles devaient se sentir bêtes à cet instant et bon dieu qu'elles avaient raison de penser ça. Quelles bécasses ! Alors Bryan s'ennuya et fut obligé d'intervenir. Il les embrassa. Et les petites se battirent pour savoir laquelle des deux pourrait profiter de ce corps... Heureusement qu'il n'était pas fils d'Aphrodite sinon que ce serait-il passé ? Bonne question inutile là encore. Il sortit un couteau qu'il donna à la fille qui avait l'avantage. Et ne croyez pas qu'elle tua son amie comme ça. Nous ne sommes tout de même pas dans un film... Ici tout ce qui se passe est réel.

- Mais tu es fou, lui cria la jeune damoiselle.
- Tu me veux c'est bien ça ?
- Oui mais...
- Mais pas au point de tuer ton amie ?
- Oui voilà.
- Amusant. Il faut faire des sacrifices dans la vie pourtant. Tu serais prête à la laisser en vie alors qu'elle à ta place elle n'aurait pas hésiter ?
- Vous mentez !
- Tutoie moi bébé voyons. Regarde-la, regarde comment elle crache, comment elle a l'air d'avoir perdu en entier son comportement d'être humain. Mais si tu préfères je pars...
- Non reste.
- Alors tue-la !

Bryan commençait à trouver le temps long. Et ses filles ne méritaient pas qu'il se donne de la peine à argumenter. Alors il fit la chose qu'il savait la plus rapide et embrassa langoureusement la dominante. Elle se laissa faire, alors il saisit son bras et lentement il descendit le couteau dans le corps de l'autre, qui trop choquée ne cria qu'une seule fois. Celle qui restait en vie pleurait, mais ne freinait pas pour autant son geste, alors le messager de la mort la déshabilla. Je vous passe les détails pour le reste, sachez néanmoins qu'il finit par la tuer et satisfait, après avoir essuyé le sang qu'il restait sur ses lèvres, il continua son chemin. Alors il la vit. Une jeune femme qui tombait par terre, se relevait et retombait... Qui était-elle ? De loin elle semblait si belle presque divine. Pour la première fois son cœur semblait battre plus vite. Bientôt il fut à sa hauteur et alors qu'elle allait s'affaler à nouveau il l'en empêchant la saisissant dans ses bras au dernier moment alors qu'il allait l'embrasser avec ses lèvres qui avaient tant d'expérience (pas avec son nez ce n'est pas un adepte des esquimaux) Bryan se rendit compte qu'elle pleurait.

- Un ange n'est pas censé être triste, [i]lui murmura-t-il au coin de l'oreille.



h-j : excuse rp médiocre.

EDIT ALLYS : Le prochain qui dit que son rp est médiocre, je vous jure que je le noie ! Twisted Evil non mais oh >< vous me complexer moi, avec des réponses pareil --"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey Riders
    Modo | Commander of Armies | Duncan...

Modo | Commander of Armies | Duncan...
avatar

Féminin Messages : 914

Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoir: Beauté - reconnaître les pierres montées en bijou - créer l'amour ?
Aime:
Défaut fatale: Impulsive

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Lun 7 Juin - 19:31

Kelsey perdit l'équilibre une nouvelle fois. Elle allait tomber, s'affaler lamentablement au sol, incapable de rester debout devant un homme comme le célèbre Bryan Bernstein.
Il n'était pas célèbre pour son talent, ni pour sa beauté (enfin, si, mais pas seulement), surtout pas pour sa gentillesse. On le connaissait tous pour sa cruauté. Kelsey était une séductrice, mais une jeune fille qui savait être douce et compréhensive envers ceux qu'elle utilisait comme des jouets. Enfin, douce et compréhensive.. en apparence, en tout cas.
S'humilier devant le fils d'Hadès, qui l'observait de loin ? Sûrement pas. Mieux valait mourir sur place, songea-t-elle, les joues rouges de l'effort qu'elle fournissait et de la honte qui l'habitait à l'idée de tomber à genoux devant l'homme le plus sadique du camp des sang-mêlés.
Mais elle ne s'attendait absolument pas à ce qu'il la rattrape avant qu'elle ne touche le sol, d'un bras puissant, la relevant et la tenant debout contre lui. Elle vit un visage ovale aux yeux sombres l'observer, quelques instants, puis le garçon, semblant surpris par quelque chose, se pencha vers son oreille.

Il paraît qu'il boit le sang des filles qu'il séduit. La voix d'Elena retentissait dans les oreilles de la jeune fille d'Aphrodite, comme un signal d'alarme. Comme si j'avais besoin d'un signal d'alarme, songea-t-elle amèrement. Elena, sa demi-soeur, savait tout de tous les garçons de la colonie. Elle avait un grand classeur, où elle entreposait des fiches pour chaque demi-dieu : son nom, son âge, son caractère, et une photo de lui. On avait aussi accès à la liste des ex, la petite amie actuelle... bref, Elena était une mine d'informations, mais même elle ne savait pas grand-chose de Bernstein.
Pourtant, ce fut une voix grave et douce qui la tira de ses pensées. Une voix qui n'avait rien de la noirceur qu'on prêtait à ce jeune homme.

Un ange n'est pas censé être triste, murmura-t-il à l'oreille de la jeune femme, qui se rembrunit encore plus, si c'était possible.

Certes, la comparaison à un ange était flatteuse, mais elle ne tomberait pas dans ce minable piège de séducteur. Et puis, s'il disait cela, c'était qu'il voyait qu'elle venait de pleurer. Peut-être, en fait, que les larmes coulant sur ses joues lui ont servi d'indice, affirma la partie logique et rationnelle de son cerveau. La partie que Kelsey détestait écouter. Elena avait appelé cette petite voix désagréable Allys. Comme ça... qu'est-ce qu'elle avait dit, déjà ? Ah oui. Tout ce qui te pourrit la vie aura le même nom, avait-elle affirmé en souriant à sa demi-soeur, qui avait éclaté de rire. Du coup, elles avaient toutes adopté le surnom d'Allys pour la petite conscience de Kelsey qui se manifestait désagréablement de temps en temps.

Bryan Bernstein, se contenta-t-elle de répondre d'une voix froide, plongeant son regard bleu dans celui du garçon.

La pauvre Allys hurlait dans son crâne.
Imbécile, imbécile, imbécile ! On te dit qu'il tue tout le monde, et tu le provoques ? En plus, il t'a aidée à te relever, espèce de crétine de première ! REMERCIE-LE, bon sang, REMERCIE-LE !
Kelsey, piteuse, baissa le regard.

Merci, laissa-t-elle échapper de mauvaise grâce, braquant à nouveau ses yeux sur ceux du fils d'Hadès, plutôt effrayée par cet étrange jeune homme qui l'abordait ainsi. Même s'il l'avait empêchée de s'humilier. Et puis s'il pouvait, tout simplement.. la lâcher, par exemple, ça baisserait déjà beaucoup sa tension.

S'il te lâche, tu tombes comme une loque, pauvre cruche, exultait Allys dans son esprit, et Kelsey s'agaça pour de bon, cette fois-ci.

Ferme-la ! songea-t-elle. Puis elle s'arrêta net et écarquilla les yeux en direction de Bernstein, qui s'était figé. Apparemment, elle avait parlé à voix haute. Déjà rouge, sa peau se colora d'une délicate teinte violette. Honte à moi, murmura-t-elle, avant de reprendre, les yeux baissés et à voix plus haute : Désolée. Il paraît que ma bêtise est de famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Bernstein
Who I Am ?
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/05/2010

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Ven 18 Juin - 17:10

Quand ses yeux rencontrèrent les siens la plupart des choses changea. Bryan vit la vie différemment. Pourquoi tuer celle-ci ? Elle était bien trop fraîche pour pouvoir rejoindre son père. Il la voulait pour elle, un de ses nombreux trophées. Sa femme plante, là pour satisfaire le moindre de ses désirs. S'il rêvait de l'embrasser il pourrait, s'il voulait aller plus loin elle n'aurait pas le choix. Mais n'était-ce pas là de l'esclavage ? Peu importe, il avait le droit de vie et de mort sur n'importe qui et elle serait tellement reconnaissante d'être toujours en vie qu'elle irait même jusqu'à faire la cuisine et le ménage...

Mais qui était-elle ? Ses yeux, ce visage. Il le savait. Ca ne pouvait pas être autrement de toute façon. Elle était la fille d'Aphrodite. Son nom déjà ? Quelle importance ? On avait sans doute le lui dire un jour mais aussitôt entré il avait du ressortir de l'autre oreille. Mais maintenant il se le repprochait. Elle connaissait le sien ça lui donnait un avantage... La fille d'Aphrodite semblait si faible. A vrai dire il était étonné même qu'elle soit une demi-déesse. Ne disait-on pas que ces jeunes femmes étaient douées pour faire de la comédie afin de désarmer les hommes ? Bryan n'était pas n'importe qui. Avec lui ça ne fonctionnerait pas. Le fils d'Hadès valait mieux que ça. Il ne céderait pas.

La manière avec laquelle elle prononça son nom lui arracha un sourire. Elle savait qui il était mais n'avait pas peur de le provoquer. Il lui carressa la joue. Si jeune et si jolie. Si innocente et si fragile. Tout son être la désirait, bien plus qu'il n'avait jamais désiré une fille mais pour la première fois il savait qu'il devait lutter. S'il voulait conserver son honneur il devait se mettre en tête que cette fille était comme les autres jsute un peu plus délicieuse. Alors il prit un regard dur et une voix sadique comme il le pouvait.


- J'espérai de ta part un peu plus de reconnaissance fille d'Aphrodite. Je te rappelle que grâce à moi tu ne t'es pas effondrée sur le sol comme un vulgaire torchon.

C'était bien la première fois qu'il était aussi peu convaincu quand aux mots qu'il prononçait. Etait-il vraiment obligé de résister ? Bryan comprenait enfin la force d'une fille d'Aphrodite et c'était à son tour de montrer celle de son père. Mais même s'il ne désirait pas subir, rien ne l'empéchait de profiter de son corps comme il l'avait fait avec n'importe qui.

Lorsqu'elle osa l'insulter. Son regard s'embrasa, ce mot lui avait suffi pour sortir du pouvoir qu'elle exerçait sur lui; sans doute malgré elle... ou pas... Mais à peine s'était-il mis en colère qu'elle s'excusa. En plus de pleurer elle était lunatique ? Aussitôt après avoir songé à cela il repartit là où la raison avait du mal à le suivre. Pourquoi était-ce si compliqué de résister à cette fille ?

- Ce n'est pas un mot digne de ta bouche princesse.

La belle rougissait vite. Pourquoi ? Peut-être qu'elle le craignait. Où allait-il chercher ses idées ? Mais vu sa réputation il comprenait. Il lui carressa à nouveau la joue lentement puis murmura

- Tu n'as pas à avoir peur de moi, tu sais ? Je ne suis qu'un demi-dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey Riders
    Modo | Commander of Armies | Duncan...

Modo | Commander of Armies | Duncan...
avatar

Féminin Messages : 914

Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoir: Beauté - reconnaître les pierres montées en bijou - créer l'amour ?
Aime:
Défaut fatale: Impulsive

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Ven 18 Juin - 17:28

Kelsey rencontra les yeux noirs du fils d'Hadès. Il ne semblait pas en colère, ni effrayé, ni quoi que ce soit, à vrai dire. Son expression était indéchiffrable. C'était plutôt effrayant, d'ailleurs. Elle prit enfin le temps de l'observer, curieuse de savoir qui était vraiment le jeune homme le plus cruel de la colonie, et ce qu'elle vit... ce qu'elle vit, d'un point de vue purement physique, lui plut assez. Il était beau, il fallait l'avouer, et il ne semblait pas lui vouloir le moindre mal : en fait, on aurait plutôt dit qu'il était perdu dans ses pensées.. ce qui n'avait pas vraiment lieu de rassurer la fille d'Aphrodite, qui se crispa légèrement. A quoi pensait le tristement célèbre adolescent ?

Lui, c'était le genre de personnes avec qui le fait d'être une fille d'Aphrodite n'était d'aucune aide, le genre de personnes qui ne cèderaient jamais à la séduction qu'elle exerçait sur elles. Elle ne pouvait compter que sur son cerveau, et ce n'était pas comme ça qu'elle allait se sortir des ennuis dans lesquels elle s'était fourrée.

J'espérais de ta part un peu plus de reconnaissance, fille d'Aphrodite. Je te rappelle que grâce à moi tu ne t'es pas effondrée sur le sol comme un vulgaire torchon, fit-il remarquer, un masque d'indifférence sur le visage, d'une voix dure.

Brusquement, Kelsey comprit qu'elle venait de se tromper lourdement. Un instinct, quelque chose tout au fond d'elle, lui permit de réaliser qu'elle avait plus de pouvoir sur ce garçon que sur n'importe qui, mais qu'à la moindre erreur... à la moindre erreur, elle perdrait son pouvoir sur lui. Il tentait de lui résister, il faisait très bien semblant, mais elle voyait parfaitement qu'il n'était absolument pas insensible à ses yeux bleus, à son corps parfait, et elle décida de ne pas jouer dessus tant qu'elle n'en aurait pas besoin. C'était toujours rassurant de savoir qu'on avait une arme.

Ce n'est pas un mot digne de ta bouche princesse.

Il lui caressait la joue, d'un doigt, alors que son regard, un instant durci, s'était radouci pour qu'il prononce ces quelques paroles. Croyait-il que cette injure lui était adressée ? se demanda Kelsey, un instant, le regard totalement perdu, sans comprendre. Mais sans lâcher sa joue, il reprit la parole, et elle l'écouta, plongeant son regard bleu dans celui de Bryan Bernstein, la terreur de la colonie.

Tu n'as pas à avoir peur de moi, tu sais ? Je ne suis qu'un demi-dieu, susurra-t-il, et elle soutint à nouveau son regard, moins farouche et plus curieuse de savoir qui il était réellement.

Je ne suis rien de plus que toi, s'entendit-elle répondre d'une voix un peu hésitante, un peu effrayée. Comment ne pas avoir peur de toi, alors que tu es le fils d'Hadès, et que de telles rumeurs circulent à ton sujet ?

Elle sourit mentalement en terminant. Il allait croire qu'elle hésitait entre l'admiration et la frayeur, il n'en était rien. Pour l'instant, elle se contentait de vérifier qu'elle ne courait pas de danger immédiat. Ensuite, elle avait l'intention de faire sa connaissance, pour de bon. Sincèrement. Parce qu'elle était curieuse, parce qu'elle voulait le connaître.

____________________
*Imbécile en chef de ce forum
*Folle, mégalo, complètement stupide
*16 ans, fille d'Aphrodite
*Bryan ? Duncan ? Poto ? paniiiic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Bernstein
Who I Am ?
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/05/2010

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Ven 16 Juil - 17:17

Elle le savait. Oui Bryan en était sûr elle l'avait cerné. Elle connaissait son point faible. Mais comment avait-elle fait ? En même temps c'était la fille d'Aphrodite donc rien n'était réellement étonnant. Elle avait l'art de percer des secrets au simple regard, sans doute leur plus grande force puisqu'être de la grande Aphrodite n'était pas synonyme d'avoir un cerveau... Et puis qu'est-ce qu'elle en ferait ? Elle pouvait faire de chaque homme ce qu'elle désirait alors pourquoi s'embéter à réfléchir ? On se battait pour elle, on payait pour elle, alors un cerveau ? pfff... Et Bryan dans tout ça ? Il la désirait ardemment et savait qu'il l'aurait embrassé d'ici à la fin de la journée... Mais il la craignait, elle pouvait faire ce qu'elle désirait de lui et il n'aimait pas ça. Le plus tôt c'était fini ça sera le mieux. Mais il voulait la garder pour lui, il sentait que jamais il ne s'en lasserait.

Alors il brisa le silence qui s'était lentement installé, le silence duquel il avait profité pour fixer ses prunelles. Qu'il était aisé de s'y perdre. Toutefois il remarquait avec plaisir qu'un simple mot suffisait à le sortir de ce gouffre si sublime.

Etait-il possible qu'elle m'admire ? Ou qu'elle me craigne ? Mais pourquoi voudrait-il qu'avec elle ça soit différent ? C'était le cas de toutes les filles, non pas parce que il était terriblement beau mais simplement parce qu'il avait une certaine class et une certaine façon d'être. Avec un sourire il lui répondit


- Quelles rumeurs ? Mais n'ai crainte toi tu n'as rien à craindre de moi. Je serai un monstre si j'osais m'en prendre à toi.

Mais à vrai dire il était toujours indécis car la tuer serait synonyme de liberté. Mais désirait-il un monde sans elle ? Un monde où son sang venait souiller ses mains... Et puis même s'il lui arrivait de le désirer il se savait incapable d'agir.

Quant aux rumeurs quel plaisir ce serait de les entendre de sa bouche. Le récit de ses exploits ! Oui Bryan aimait ce qu'il faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey Riders
    Modo | Commander of Armies | Duncan...

Modo | Commander of Armies | Duncan...
avatar

Féminin Messages : 914

Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoir: Beauté - reconnaître les pierres montées en bijou - créer l'amour ?
Aime:
Défaut fatale: Impulsive

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Ven 16 Juil - 20:45

Kelsey sentait le souffle tiède de Bryan sur son visage. Ses bras qui ne s'étaient pas desserrés pour la libérer. Sa peau brûlante contre celle, où le sable s'était accroché par endroits, de la fille d'Aphrodites. Et ses yeux noirs, profonds, qui la fixaient sans un mouvement, sans cligner des yeux, les sourcils légèrement froncés, qui la mettaient légèrement mal à l'aise, mais bien moins qu'elle ne l'aurait imaginé.

Elle ne savait pas s'il lui plaisait. Sûrement. Mais il était un peu trop puissant, trop décidé - elle n'aimait pas l'idée qu'il ne soit pas entièrement soumis à sa volonté. Il était beau, cela était certain. Il était redouté aussi, puissant, célèbre dans la colonie, et pour cela, elle voulait s'approcher de lui. Ne serait-ce pas un couple merveilleux, le terrifiant Bryan et sa douce et belle Kelsey ? Les rois de l'ombre ? D'où lui venaient de pareilles expressions, se demanda-t-elle, perplexe.. Ce n'était pas son genre de s'imaginer régnant par la terreur... Et pourtant, il était là, et elle se perdait dans ce genre de pensées étranges, qui ne lui correspondaient pas et qui lui plaisaient étrangement.

Avec un sourire, le fils d'Hadès prit la parole, et Kelsey l'écouta, soulagée de cette interruption au milieu de pensées qui l'inquiétaient.

Quelles rumeurs ? Mais n'ai crainte toi tu n'as rien à craindre de moi. Je serai un monstre si j'osais m'en prendre à toi.

Kelsey s'autorisa un sourire légèrement ironique. S'il osait s'en prendre à elle... à en entendre quelques-uns, il n'avait pas hésité pour les autres. Pourquoi ferait-il une exception pour elle ? Et pourtant, elle savait très bien que quelque chose s'était produit en lui lorsqu'il l'avait vue. C'était un autre attribut des filles d'Aphrodites : savoir si elles plaisaient. Encore heureux, quoi. Mais elle avait du mal avec les nuances. Alors la jeune fille cacha, après quelques instants, cette mine sarcastique et réfléchit, à nouveau sérieuse, ses yeux toujours plongés dans ceux du garçon. Quelles rumeurs ? Il le savait probablement parfaitement. On sait toujours les rumeurs qui circulent sur notre propre compte, croyait la fille d'Aphrodite. Si elle savait ce qu'on disait d'elle... oui, mais elle pensait tout savoir. Elle en savait déjà bien assez sur elle-même pour pouvoir concevoir qu'il y ait encore plus de paroles venimeuses sur son compte, d'ailleurs. Et tout s'éclaira brusquement. Il était au courant. Il voulait qu'elle le flatte, qu'elle le craigne et l'admire. Parfait. Elle faisait ça à la perfection, justement.
Sauf qu'elle n'en avait pas envie.

Eh bien soit, je n'ai rien à craindre de toi. Tant mieux.

Elle décida tout de même de satisfaire les envies du fils d'Hadès, et ne chercha pas à se libérer de son étreinte, soutenant juste son regard, laissant ses yeux bleus se durcir légèrement.

On dit que tu es un fou. Un meurtrier. On dit que tu blesses les filles et que tu les assassines. On dit tant de choses. On dit que je ne devrais pas être là à discuter avec toi.

Soudain, un sourire se dessina sur son visage, et elle fit une courte pause, avant de reprendre.

Je m'en fiche. Si j'ai envie de te parler, alors, je te parle. Et je me dis que si tu avais voulu me blesser, ce serait déjà fait, termina-t-elle avec un sourire, observant toujours au loin.

[Wouhou... Tu me réponds le seul et unique soir où je suis là, félicitations xD
Kelsey est légèrement suicidaire -.- Ce personnage est en train d'échapper complètement à mon contrôle.]

____________________
*Imbécile en chef de ce forum
*Folle, mégalo, complètement stupide
*16 ans, fille d'Aphrodite
*Bryan ? Duncan ? Poto ? paniiiic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Bernstein
Who I Am ?
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/05/2010

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Dim 3 Oct - 18:29

Bryan était aux anges, mais il était suffisament intelligent pour savoir qu'il devait se calmer et reprendre le contrôle de soi-même. Chaque sang-mélé a un défaut fatal et il aurait tout son temps pour pouvoir le déplorer. Cependant là seul elle comptait. Il l'avait pris contre lui, et docile elle se laissait faire. Comment réagirait-elle si il décidait d'aller plus loin ? Si lentement il lui retirait la bretelle de son débardeur ? Si il lui otait fougueusement ses dessous tout en l'embrassant avec amour ? Et serait-il capable de calmer son envie de meurtre après lui avoir fait l'amour avec tout l'art dont il était capable ?

*Que penserais-tu de moi Beauté ?*

D'habitude peu lui importait l'avis des femmes qu'il violait puis tuait sans la moindre scrupule... Mais aujourd'hui pour la première fois il avait envie de plaire, de lui plaire. Et il devrait contrôler sa fougue. Aussi avait-il choisi dans un premier temps de discuter simplement. Elle ne tarda pas à lui indiquer ce qu'on pensait de lui, il ocha la tête, pensif un instant. Ses meurtres étaient connus de tous, en même temps il n'essayait pas réellement de les cacher. Si les autres demi-dieux savaient les atrocités qu'il commettait pourquoi Kelsey ne fuyait-elle pas ?

*Parce qu'elle sait que je suis trop faible pour m'en prendre à elle. pensait-il immédiatement*

Elle lui adressa un sourire avant de lui avouer qu'elle avait l'age d'agir par elle-même. Le fils d'Hades esquissa un petit sourire tandis que son envie d'elle s'accentuait. Le temps jouait contre lui, il le savait, bientôt il ne pourrait plus se retenir. Il savait qu'il ne la tuerait pas mais il craignait de comettre un acte impardonnable. Et tandis qu'il la regardait la douleur le gagnait. Qu'il était difficile de se contenter de lui parler ! Qu'il était difficile de ne pas agir! Mais plutôt souffrir que d'avoir l'air faible à ses yeux.


- Il peut arriver que fuir soit notre seul salut possible, murmura-t-il pourtant plus pour lui-même que pour Kelsey, avant de continuer de vive voix :

- Et si je te disais que ces rumeurs sont vraies ? Et si je t'avouais que j'ai tellement tuer que je suis incapable de savoir combien d'hommes et de femmes j'ai envoyé dans le royaume de Père ? Si je te révélai que j'aime tuer mais que torturer est mon plus grand bonheur ? Orendrais-tu tes jambes à ton cou Beauté ? Ou me laisserais-tu t'aimer ? Les gens me craignent Kelsey, ils se terrent chez eux lorsqu'ils apprennent ma venue, ils me supplient à genou, ils me haïssent. Ils m'appelent monstre quand ils me croient trop loin pour les entendre. Jamais je n'ai jamais ressenti quelque chose d'aussi agréable qu'une âme libérée de son corps. Kelsey me maudiras-tu aussi pour être ce que je suis ?

Bryan se tut, une lueur maléfique amusée brillait dans son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey Riders
    Modo | Commander of Armies | Duncan...

Modo | Commander of Armies | Duncan...
avatar

Féminin Messages : 914

Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoir: Beauté - reconnaître les pierres montées en bijou - créer l'amour ?
Aime:
Défaut fatale: Impulsive

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Lun 4 Oct - 13:46

Bryan eut un petit sourire, sans esquisser le moindre mouvement pour s'éloigner de Kelsey, qui soudain croisa le regard du fils d’Hadès. Un frisson la secoua. Il y avait un éclair dans les yeux noirs du jeune homme… quelque chose… quelque chose qui l’effraya franchement, l’espace d’un instant. Une étincelle de désir ne l’aurait jamais effrayée en temps normal, et là, elle était vraiment mal à l’aise. Que lui arrivait-il ? Peut-être était-ce plus qu’une étincelle, ceci dit, peut-être avait-elle une véritable raison d’avoir peur, surtout avec ce que les autres racontaient sur lui.

« Il peut arriver que fuir soit notre seul salut possible », dit-il dans un demi-murmure, et elle fronça les sourcils. Il faisait parfaitement écho aux pensées de la jeune fille. Elle commença à vraiment sentir la peur, cette fois.

Devait-elle, comme il venait de le murmurer, fuir ? Etait-elle supposée comprendre qu’elle n’avait aucune chance de sortir indemne de cette rencontre avec le bad boy de la colonie des sang-mêlés ?

Il reprit, à voix haute cette fois :

« Et si je te disais que ces rumeurs sont vraies ? »
Kelsey esquissa à nouveau un sourire en coin. S’il disait que ces rumeurs étaient vraies, elle se contenterait de hausser les épaules. Elle savait parfaitement que les autres qui racontaient tant d’histoires à son sujet ne mentaient pas. Du moins, pas totalement. C’était impossible.

« Et si je t’avouais que j’ai tellement tué que je suis incapable de savoir combien d’hommes et de femmes j’ai envoyés dans le royaume de Père ? »

Cette fois, elle mit en application ce qu’elle venait de penser, haussant les épaules avec un air d’ennui profond sur le visage. Il était bien trop vantard au goût de la jeune fille, maintenant, et elle comptait bien le lui faire comprendre. Mais si possible, avec un minimum de tact.

« Si je te révélais que j’aime tuer, mais que torturer est mon plus grand bonheur ? »

Bla bla bla. Quel fanfaron. Et à elle, il ne ferait rien, il venait de lui promettre. Alors elle fronça les sourcils un instant, dans une moue qu’il ne remarquerait sûrement pas, tant elle était furtive, et l’écouta avec plus d’attention. Elle voulait savoir la vérité – et sous les rumeurs, sous ses vantardises, elle était là, Kelsey en était certaine.

« Prendrais-tu tes jambes à ton cou, Beauté ? Ou me laisserais-tu t’aimer ? »

Elle faillit éclater de rire. Kelsey Riders, s’enfuir ? Jamais ! Jamais, que ce soit au péril de sa vie ou devant une bêbête poilue. Et d’ailleurs, la fille d’Aphrodite avait une certaine tendance à classer Bryan dans la seconde catégorie. Et pourquoi empêcher l’homme le plus terrifiant, le plus influent et le plus puissant de la Colonie de l’aimer ? Ce serait stupide…

« Les gens me craignent Kelsey, ils se terrent chez eux lorsqu’ils apprennent ma venue, ils me supplient à genoux, ils me haïssent. »

Elle poussa un très léger soupir. Ne pouvait-il pas abréger un peu ce laïus enflammé et passablement prétentieux ?

« Ils m’appellent monstre quand ils me croient trop loin pour les entendre. Jamais je n’ai ressenti quelque chose d’aussi agréable qu’une âme libérée de son corps. Kelsey, me maudiras-tu aussi pour être ce que je suis ? »

Cette fois, il fut manifeste qu’il avait terminé. Il attendait manifestement une réponse, et Kelsey leva son visage vers celui du demi-dieu qui l’enserrait toujours contre son torse. Une étincelle malicieuse teintée de cruauté brillait dans son regard, et sans vraiment comprendre ce qui lui arrivait, Kelsey s’aperçut qu’elle ne pouvait détacher son regard de celui du fils d’Hadès. Enfin, s’arrachant de ses pensées, elle prit la parole, légèrement hésitante, sans rompre leur contact visuel.

« Eh bien… J’imagine que je t’en voudrais, si tu faisais du mal à quelqu’un que j’aime. De là à te maudire... jamais. Et si tu me disais que les rumeurs étaient vraies… Alors je m’en moquerais. Mais ne va pas croire que je suis assez poltronne pour te fuir. Je ferai face, que ce soit pour notre bien ou pour te combattre. »

Elle posa ses mains sur la taille du jeune homme, attendant qu’il lui réponde.

____________________
*Imbécile en chef de ce forum
*Folle, mégalo, complètement stupide
*16 ans, fille d'Aphrodite
*Bryan ? Duncan ? Poto ? paniiiic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryan Bernstein
Who I Am ?
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 17/05/2010

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Mer 20 Oct - 15:37

Un rictus étira ses lèvres alors qu’il écoutait Kelsey parler. Il s’empressa de le dissimuler. La jeune fille n’avait pas peur de lui, c’était évident. Elle n’avait pas peur donc ne fuirait pas, autrement dit le discours qu’il avait fait dans le but de la terrifier et l’éloigner de lui n’avait servi à rien… ou peut-être qu’elle l’acceptait comme il était, peut-être qu’elle n’avait rien contre les gens dont l’odeur du sang suffit pour enivrer… Mais dans ce cas il savait que malgré lui il ne pourrait indéfiniment taire le monstre qui sommeillait en lui. Il savait que bientôt ses désirs et ses envies prendraient le dessus sur sa conscience. Il répugnait à la faire souffrir, mais il avait un tel désir de la maîtriser, de l’embrasser, de la déshabiller pour enfin la violer. Et c’était mal. Oui c’était réellement malsain et cette idée le consumait tellement petit à petit que même ses yeux étaient teintés de cette lueur de folie qu’est l’envie. Sa conscience avait essayé de résister mais elle commençait à ployer c’était irréfutable.

Et puis tant de détermination dans la phrase de Kelsey… « je ferai face, que ce soit pour notre bien ou pour te combattre. »… Elle était prête à jouer avec sa vie s’il le fallait et il le faudrait certainement car peu de femmes apprécient ce qu’il comptait faire de cette dernière… Si sa conscience cédait il était possible qu’un des deux, voire ensemble, trouve la mort.

*Non ça ne peut se finir ainsi ! Je l’interdis* pensa Bryan.

Personne ne mourrait et il y comptait bien. Il était tellement rare qu’il trouve une jeune femme aussi belle et qui pourrait peut-être l’apprécier à plus longs termes, une beauté qui ne le fuie pas… et son instinct, son esprit animal voulait encore tout gâcher… Ne trouverait-il donc la paix nul part ? Mais Bryan n’était pas à plaindre. Il avait tout pour être heureux, et ne manquait jamais de rien… Enfin ça c’était avant. Car à présent que Kelsey avait débarqué il se rendait compte qu’il avait envie de… de plaire et d’impressionner. Il mourrait d’envie que la jeune femme l’aime. C’était idiot non ? Qu’une fille d’Aphrodite s’intéresse à un monstre tel que lui ? Et immédiatement il se mit à la détester parce qu’il était différent quand elle était là… Parce qu’en sa présence il se sentait plus humain même si dans son for intérieur le combat entre sa conscience et son esprit animal n’avait jamais été si puissant. D’habitude il ne luttait pas contre ses envies, il laissait sa conscience sommeiller et le monstre prendre les commandes. Là était la vraie liberté. Il pouvait faire ce qu’il voulait sans jamais ressentir de remord ni de peine. Vivre en solitaire avait développé en lui des instincts carnassiers et meurtriers, les joyaux de son existence qui lui rendait la vie bien meilleure que ces humains vivant en communauté, obligé de faire bonne figure pour être aimé… être aimé…

Kelsey posa ses mains sur sa taille, il la maudit à nouveau. Prenait-elle donc plaisir à le pousser hors de lui ? Ou était-elle simplement inconsciente des efforts qu’il faisait pour lui avoir l’air présentable ? Ne se rendait-elle pas compte que ce simple geste l’excitait ? Que cette moindre caresse augmentait encore ses désirs. Et le contact se poursuivit tandis qu’il ne répondait pas, tandis qu’il se contentait de la fixer dans les yeux, ne pouvant détourner son regard d’une aussi jolie vue. Le manque de conversation finit par endormir la conscience et rompre la barrière des envies. Le monstre était sorti. Certes un monstre un peu plus doux que d’habitude, un monstre qui se promettait de ne pas tuer, mais un monstre quand même… La véritable identité du jeune homme.

Il embrassa langoureusement Kelsey, se moquant qu’elle le repousse, se moquant qu’elle résiste. Il l’embrassait tout simplement tout en la tenant plus fort que jamais contre lui. Leur langue se tournant autour jouant ensemble, se cherchant… Alors il s’éloigna, non pour lui demander pardon avec un air d’embarras, non pour s’enfuir, mais pour revenir encore une fois à la charge, mordillant affectueusement son oreille gauche avant de commencer à la déshabiller… Nulle restriction… Nulle permission… Simplement un mélange de pouvoir et d’envie…Libre… Libre en sa compagnie…Plus libre qu’il ne l’avait jamais été…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelsey Riders
    Modo | Commander of Armies | Duncan...

Modo | Commander of Armies | Duncan...
avatar

Féminin Messages : 914

Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoir: Beauté - reconnaître les pierres montées en bijou - créer l'amour ?
Aime:
Défaut fatale: Impulsive

MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   Jeu 21 Oct - 12:54

Bryan avait une étincelle dans les yeux, quelque chose de proprement... terrifiant, songea Kelsey, n'en laissant bien évidemment rien paraître. Elle ne passerait pas pour une faible auprès du demi-dieu fils d'Hadès. Il ne fallait tout de même pas qu'elle brise cet espèce d'enchantement qu'il y avait entre les deux... les deux monstres, avait-elle songé une fraction de seconde. La bouche qui mord et celle qui embrasse. Bryan et Kelsey. Mais Kelsey pouvait mordre...
Et Bryan embrassa. Elle ne résista pas un instant, au contraire, elle l'encouragea, le serrant un peu plus fort contre elle. Elle le voulait. C'était lui qu'elle voulait, là, tout de suite. Elle voulait l'avoir sous son pouvoir, dans sa sphère de contrôle, mais surtout, elle désirait celui qui l'avait vue pleurer - un moment de faiblesse. Elle aurait dû le détester pour cela et au contraire... au contraire, elle le voulait, pour elle seule. Et vu la réaction de Bryan, ce sentiment était réciproque. Tant mieux. Elle aurait ce qu'elle voulait.. comme d'habitude.
Il embrassait bien, ce garçon. Leurs langues se cherchaient, jouaient ensemble... comme leurs propriétaires, peut-être. La langue de la jeune fille narguait celle du fils d'Hadès, s'enfuyant, revenant à toute vitesse le titiller, se laissant faire... Ce fut trop court.
Il s'éloigna, laissant Kelsey un peu sur sa faim. Mais elle n'était plus vraiment sûre de ce qu'elle faisait ; elle hésitait, se demandant s'il ne valait pas mieux attendre un peu.

Mais elle ne savaitpas... elle ne savait pas si tout cela était une bonne idée. Sielle devait vraiment l'embrasser avec cette passion alors qu'il étaitouvertement dangereux. Si son désir ne pouvait pas la mettre endanger. Jusque-là, elle avait bluffé avec brio, le laissant croirequ'elle n'avait pas peur de lui, mais c'était complètement faux, unbon mensonge, certes, mais un mensonge quand même. Elle se dégageadonc, doucement mais fermement, de son étreinte passionnée,remettant prestement les bretelles de sa longue tunique en place etla ramenant plus bas que ses genoux.
« Écoute,je... » voulut-elle commencer, mais elle s'arrêta là,ne sachant pas que dire ensuite. Je t'aime ? Pathétique. Je ne veuxpas aller plus loin ? Stupide : elle l'avait cherché. Je ne veuxplus te voir, même si j'en ai bien envie, parce que tu m'as l'aird'être un amant formidable ? Ce n'était probablement pas lameilleure chose à faire. Elle s'interrompit donc, avant dereprendre, d'une voix plus sûre, plus ferme :
« Ademain ! »
C'était tout ce qu'elleavait trouvé à dire. Elle posa ses lèvres sur celles de Bryan,rapidement, les effleurant à peine ; ils se retrouveraient. Maispour l'instant, Kelsey préférait partir d'ici avant de déraper.


[Désolée, j'ai fait traîner en longueur pour une réponse franchement pas terrible --"]

____________________
*Imbécile en chef de ce forum
*Folle, mégalo, complètement stupide
*16 ans, fille d'Aphrodite
*Bryan ? Duncan ? Poto ? paniiiic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour un chevalier servant [PV Ken x)]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour un chevalier servant [PV Ken x)]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Colonie des Sang-Mêlées :: Plage-
Sauter vers: